Visites guidées de la ville de Palma depuis 2014 et pionniers du Free Tour à Majorque

Du lundi au dimanche à 11h00 devant l’office du tourisme du Parc de la Mar.
**En Google maps es: Mallorca Free Tour.

*FREE TOUR Seulement en ANGLAIS et ESPAGNOL

Vous pouvez prendre les lignes 102, 104 et 107 du TIB à partir de l’arrêt situé sur l’Avenida Gabriel Roca en face du centre commercial Porto Pí (il est nécessaire de quitter la zone portuaire) et descendre à l’arrêt “Catedral”.
 
Vous pouvez également prendre l’EMT ligne 1 depuis le port jusqu’à l’arrêt Argentina – sa Feixina et marcher environ 5 minutes jusqu’au point de rencontre.
 

Sinon, prenez la ligne 1 de l’EMT depuis le port jusqu’à l’arrêt Argentina – sa Feixina et marchez environ 5 minutes jusqu’au point de rencontre.

Vous pouvez prendre la ligne A1 de l’EMT et descendre au dernier arrêt Es Baluard museum et marcher pendant environ 8 minutes.

Vous pouvez prendre les lignes EMT 25 et EMT 35 qui aboutissent à la Plaza de la Reina, à 200 mètres de notre point de rencontre. La ligne 23 de l’EMT se termine à la Plaza España et de là, il faut marcher pendant 15 minutes.
 
Il y a aussi les lignes 500, 501, 502 et 515 du TIB qui aboutissent à la station intermodale Plaza España.

Vous pouvez prendre les lignes 100 et 105 du TIB qui se terminent à la station intermodale de Plaza España ou les lignes 102, 104, 107 et descendre à l’arrêt “Catedral”.

Vou pouvez reserver directement au:

          téléphone/whatsapp:  +34 683 31 71     o    Email:  

Ou remplissez ce formulaire de contact

 

CHERCHEZ LE PARAPLUIE ORANGE !

POUR TOUS LES PUBLICS

Nous travaillons sur la base des pourboires.

 *Pour les groupes de plus de 5 personnes, veuillez prendre contact en privé.

Anglais ou espagnol seulement

Si vous ne recevez pas la confirmation, n’oubliez pas de vérifier votre dossier de spam ou de courrier indésirable.

guides officiels de majorque

Guides officiels accrédités

Eulàlia, historienne, Carlos, diplômé en gestion hôtelière internationale et Marina, diplômée en tourisme, se consacrent à 100% au Free Tour et aux visites guidées depuis 2014.

Nos guides sont dûment qualifiés conformément à la réglementation en vigueur (décret-loi 8/2020 du 13 mai) vous ferons découvrir Palma de Majorque sous un angle différent et amusant, avec des anecdotes, des curiosités et des histoires provenant de tous les coins de la ville.

L’une des choses que nous aimons le plus dans notre travail, c’est de recevoir quotidiennement des réactions comme celle-ci.

Depuis 2014 | note de 9,5 sur 497 avis.

Nous avons fait 2 visites avec Carlos (une le matin avec des informations plus générale sur Palma et la deuxième le soir sur les mythes et légendes) et c’était super.
Il connaît vraiment bien son sujet et donne des bonnes adresses pour profiter la ville, le tout dans la bonne humeur !
Je recommande fortement !

Julie B / tripadvisor

Une visite guidée des plus intéressantes. Eulalia une super guide qui articule très bien et est facile à comprendre quand on parle mal espagnol
Un circuit bien choisi et documenté avec son iPad pour mieux faire comprendre et apprécier les sites
Vraiment INCONTOURNABLE
laissez un super pourboire pour une super guide

Christian C / tripadvisor

Cette balade guidée historique à travers PALMA est un « MUST » si l’on souhaite découvrir des endroits « non touristiques » mais plutôt « typiques »!
Nous avons un petit garçon de 11 mois et la visite est même possible avec une poussette!
Les guides sont très sympatiques et surtout, très compétents!
La formule « FREE TOUR » permet à chaque participant de donner ce qu’il veut comme « pourboire » à la fin de l’activité! Bref, on fait l’expérience avant de payer!
TOP!

Jeffrey H / tripadvisor
free tour mallorca tripadvisor

FREE TOUR PALMA DE MAJORQUE

Pourquoi offrons-nous une visite Free Tour ?

Une visite accessible à tous

Chez Free Tour Mallorca, nous pensons que chaque visiteur a le droit de profiter d’une visite pour connaître les sites les plus importants de la ville et que le budget n’est pas un inconvénient.

Le Free Tour étant basé exclusivement sur les pourboires, nos guides seront toujours motivés et entièrement préparés pour satisfaire nos clients, ce qui garantit la qualité de la visite. Ainsi, à la fin de la visite, chacun est libre de décider du montant du pourboire du guide, en fonction de son budget et de son degré de satisfaction.

Point de rencontre free tour palma de majorque

Itinéraire de la visite guidée à Palma de Majorque

Visita guidée de 2 heures

Notre parcours est proposé en 2 langues : espagnol et anglais, dure environ 2 heures et commence à 11 heures du lundi au samedi devant l’office du tourisme dans le Parc de la Mar, juste en dessous de la cathédrale (plus d’informations sur la carte). Si vous voulez découvrir la ville de nuit, essayez notre visite gratuite de Palma, le vendredi et samedi à 18 heures, à partir de la Plaza Mayor.

plaçe majeur palma de majorque

Détail de l’itinéraire du Free Tour Mallorca

L’itinéraire du Free Tour à Palma de Majorque répondra à la question de savoir ce qu’il faut voir et faire à Majorque pendant votre séjour sur l’île.

Nous vous recommandons de commencer votre voyage avec nos guides officiels et 100% majorquins, qui vous feront découvrir la culture et l’histoire de Majorque et vous permettront de commencer à voir Majorque du point de vue d’un voyageur expérimenté, qui découvre des endroits où manger, des anecdotes à rapporter chez soi et qui vit la ville comme un vrai Majorquin.

Que voir à Palma de Majorque ?

À Mallorca Free Tour, nous pensons qu’une visite guidée de la vieille ville de Palma ne se limite pas à ce qu’il faut voir et faire dans la ville, mais vous donne également l’occasion de vous plonger dans l’histoire et la culture locales.

Depuis la construction de la ville romaine de Palma, sa transformation en “Madina Mayurqa”, l’une des plus grandes villes d’al-Andalus, et la reconquête chrétienne de la ville par Jaume Ier, comme “Ciutat de Mallorca”, capitale du royaume de Majorque.

Dans cette visite guidée gratuite, vous verrez les principaux monuments et sites de Palma, les rues, les bâtiments et les coins, où à l’aide d’éléments visuels nous vous expliquerons et vous montrerons l’évolution architecturale et historique de la vieille ville de la ville de Palma.

Nous vous proposons une visite complète: pleine d’anecdotes, de curiosités, de légendes et d’épisodes exceptionnels de Majorque. Commençons !

Découvrez Palma de Majorque avec Mallorca Free Tour

parc de la mar et cathedrale
parc de la mar a palma

Le Parc de la Mar, point de rencontre

Nous nous retrouvons au pointd’information touristique du Parc de la Mar, juste en dessous de la cathédrale, à 11h00, prêts à commencer la visite libre et à découvrir la ville de Palma de Majorque. 

Après la construction de l’autoroute et du Paseo Marítimo, il y avait un grand vide avec l’ancien front de mer. Pour préserver le merveilleux souvenir de la mer baignant les murs et l’image de la cathédrale dans la mer, il fallait un lac où la cathédrale se refléterait.

Un peu d’histoire sur le parc de la mar 

L’emblématique Parc de la Mar, aujourd’hui lieu de festivals, de concerts et de nombreux événements majorquins, a été inauguré en 1984, non sans controverse, au cri de “Parc oui, parking non !”, et à l’histoire duquel ont participé des personnalités aussi importantes que le peintre Joan Miró.

Le parc s’étend le long du pied de la muraille de la ville et couvre une superficie d’environ neuf hectares, soit l’équivalent de neuf terrains de football.

Pour profiter du spectacle et savoir ce qu’il faut voir à Palma, nous vous attendons à 11h00 à Mallorca Free Tour.

 

Le palais royal de L’Almudaina

Après le Parc de la Mar et une explication introductive sur l’évolution de la ville de Palma, dans les jardins palatiaux de s’Hort des Rei devant la statue Es Foner, nous nous arrêtons devant le Palais de L’Almudaina.

Le palais royal ou Alcazar royal de la ville de Palma fait partie du patrimoine national. En arabe, Almudaina signifie “citadelle”, “forteresse” ou “enceinte fortifiée”.

Ce château fait partie de l’histoire de Majorque, utilisé par les Romains et les Musulmans, et bien plus tôt, à l’époque talaiotique. Le château actuel date de 1281 et est une modification de la forteresse musulmane.

Histoire et anecdotes de l’Almudaina

Après la conquête de Majorque, le siège de la Couronne a été établi dans l’Almudaina et les caractéristiques mauresques ont été largement démolies, adoptant ainsi un style gothique.

L’expression majorquine “Te pareixes a s’angel de Palau” (vous ressemblez à l’ange du Palais), qui se traduit en espagnol par “tu ressembles à une girouette”, a été créée sur la plus haute tour, couronnée par une girouette représentant un ange.

Autre anecdote à raconter, tout comme le Palacio de Oriente et le Palacio de la Zarzuela à Madrid, le Palais royal de l’Almudaina est la résidence d’été officielle du roi, seulement utiliser que pour les cérémonies d’État et les réceptions pendant l’été.

Si vous voulez connaître plus d’anecdotes et de détails sur le palais de l’Almudaina, nous vous attendons dans Mallorca Free Tour où vous découvrirez ce qu’il faut voir à Majorque.

palais de l'almudaina a palma de majorque
palais de l'almudaina escaliers
la seu de majorque
la rosace principale de la cathedrale de majorque

 La Cathédrale de Santa María de Majorque

Nous quittons l’Almudaina et montons les escaliers qui nous mènent devant la Cathédrale.

La Cathédrale-Basilique de Santa María de Palma de Majorque, également connue sous le nom de cathédrale de Majorque, cathédrale de la mer, cathédrale de la lumière ou La Seu en majorquin, regorge de noms, d’anecdotes et de curiosités.

Elle surplombe la mer par-dessus les murs romains et de la Renaissance qui protégeaient la ville de Palma, et c’est la seule cathédrale gothique qui remplit cette particularité.

Histoire de la Cathédrale de Majorque

Sa construction a commencé avec Jacques Ier, roi d’Aragon et comte de Barcelone, après la conquête de Madina Mayurqa en 1229, qui était aux mains des musulmans depuis 903.

Il a décidé de démolir l’ancienne mosquée pour construire une grande église dédiée à Sainte Marie, apparemment en exécution d’une promesse qu’il avait faite après avoir été sauvé d’un naufrage en mer.

Elle n’a été achevée qu’en 1630, soit près de quatre siècles plus tard.

Il a été restauré à de nombreuses reprises, mais les interventions de Gaudí en 1904 et de Miquel Barceló en 2007 sont les plus remarquables.

Grande rosace de la cathédrale

Sa rosace, connue sous le nom “œil du gothique”, est la plus grande des cathédrales gothiques de la Méditerranée, mesurant environ 11 mètres de diamètre. Avec ses 1 236 cristaux, il offre différents effets lumineux tels que le spectacle “Vuit” (huit) ou “Festival de la lumière”, où le reflet de la plus grande rosace est projeté sous la rosace opposée pour former un huit.

Ce spectacle n’a lieu que deux fois par an (le 2 février et le 11 novembre) et rassemble plus de 2 000 personnes.

Nous pourrions écrire des lignes et des lignes sur la cathédrale mais nous préférons en laisser quelque chose pour le Free Tour, où vous découvrirez ce qu’il faut voir à Majorque.

Le quartier juif ou call jueu

Situé tout près de la cathédrale, le quartier juif se caractérise par la tranquillité, le calme et la sérénité que l’on peut respirer dans ses rues et ruelles.

Histoire, mystères et anecdotes entourent la communauté juive de Majorque, qui remonte à l’époque romaine.

Histoire et anecdotes de la communauté juive de Majorque

Pendant le Moyen Âge et une partie de l’époque moderne, il y avait dans la ville de Palma deux Calls jueus, nom utilisé pour désigner les quartiers juifs des territoires de la Couronne d’Aragon, qui étaient organisés en aljamas, soumis uniquement à l’autorité royale.

La communauté juive de Majorque comptait environ 3 000 personnes (à peu près 15 % de la population de la ville) pendant certaines années du XIVe siècle.

En 1391, la révolte paysanne se termine par la prise d’assaut du Call Major dans la ville de Majorque. Enfin, à Pâques 1435, l’existence officielle des Juifs de l’île prend fin.

Depuis le XVIIe siècle, les descendants des juifs convertis sont appelés “Xuetes” (un mélange du mot catalan juetó et du mot majorquin “xuia” (bacon) utilisé de manière péjorative) et ils ont été montrés du doigt jusqu’à la première moitié du XXe siècle, empêchant les mariages et les relations.

Beaucoup d’histoire, de mystères et d’anecdotes entourent la communauté juive de Palma de Majorque. Découvrez le quartier juif avec Mallorca Free Tour et ce qu’il faut voir à Majorque.

visite guidee quartier juif de palma
patio majorquin can vivot

Les patios majorquins

Sans doute l’une des réponses à ce qu’il faut voir à Majorque et souvent omise, sont les patios majorquins. Ce sont des éléments très caractéristiques que l’on trouve (petits et grands) dans le vieux quartier de Palma.

Palma est considérée comme la ville des patios. La vieille ville ne serait pas la même sans les anciennes maisons seigneuriales, symbole de pouvoir et de statut social. Les écrivains et les chroniqueurs s’accordent pour dire que l’architecture de Palma a l’une de ses références les plus importantes dans ces maisons urbaines.

Histoire et anecdotes des patios majorquins

Majorque, en tant qu’île ayant un emplacement stratégique dans la mer Méditerranée, a adopté la construction de résidences avec des cours comme la manière la plus naturelle de construire, dont les origines sont basées sur les maisons des cultures romaine, musulmane et catalane.

Le patio à Palma est un espace situé à mi-chemin entre la rue et la maison. Elles ont toutes une structure similaire et avaient une fonction sociale de type “porte ouverte”.

L’histoire des patios de Palma remonte au XIIIe siècle. Les plus anciens patios répertoriés remontent aux 14e et 15e siècles. Un document du début du XIXe siècle extrait des archives municipales de Palma en recense plus de 500.

Aujourd’hui, ils ont été convertis en bâtiments institutionnels, en musées et, dans de nombreux cas, en logements indépendants où vivent les habitants de Palma.

Sans aucun doute, ils ont suscité et suscitent encore l’admiration de ceux qui ont le plaisir de s’arrêter pour les apprécier. Vous ne pouvez pas chercher que voir à Majorque et ne pas faire une promenade autour des patios.

L’église paroissiale de Santa Eulàlia

Après avoir visité la cour majorquine de Can Vivot, nous nous arrêterons devant l’église de Santa Eulàlia, l’une des plus anciennes de Palma, avec les églises de San Miquel, Sant Jaume et Santa Creu, et un incontournable de Majorque.

Histoire de la paroisse de Santa Eulàlia

Il porte le nom du saint patron de Barcelone, très aimé des Catalans. D’importance historique pour le Royaume de Majorque, où fut célébré le couronnement de Jaume II et Jaume III comme rois de Majorque.

Elle a été construite au XIIIe siècle, mais sa façade et son clocher contrastent, car ils ont été remodelés au XIXe siècle, en raison du tremblement de terre qui a eu lieu à Majorque en 1851.

Les terrasses entourant l’église présentent un grand nombre de gargouilles, figures représentatives du Moyen Âge avec des images de monstres, de démons et de dragons dont la fonction symbolique était probablement de protéger le temple et d’effrayer les pécheurs.

Si vous voulez voir à quel point ils sont effrayants, vous pouvez les découvrir avec Mallorca Free Tour.

eglise paroissiale de santa eulalia
la mairie de palma geants

Cort ou la mairie de Palma

Nous continuons vers le centre de la vie municipale : la mairie de Palma, située sur l’emblématique Plaza de Cort, une place qu’il faut voir à Majorque.

Ce bâtiment était l’hôpital de San Andrés et plus tard le palais de justice du royaume de Majorque.

La Plaza de Cort est considérée comme le kilomètre 0 de Majorque, l’origine des routes. Au centre, nous trouvons le mythique et immense olivier de Cort, catalogué et protégé par la loi et transplanté en 1989 depuis Pollensa, comme symbole de paix et de racines.

Histoire de la mairie de Palma

L’actuel bâtiment de l’hôtel de ville, construit entre 1649 et 1680, reproduit le plan du manoir traditionnel majorquin, sous la forme de trois étages descendants couronnés d’un impressionnant surplomb.

Sur la façade, certains éléments se distinguent, comme le balcon, avec sept grandes fenêtres, l’horloge d’en Figuera et la “Banc del si no fos” (si ce n’était pas pour…) ou la banque des paresseux.

Cort était le siège du Grand Conseil général, fondé par Jaume Ier en 1249 et doté de pouvoirs sur toute l’île.

Avec les décrets du roi Philippe V, les institutions civiles qui composaient le royaume de Majorque depuis 1229 disparaissent. L’ancien nom de Palma, qui a remplacé celui de la ville de Majorque, a également été récupéré.

Découvrez-en davantage sur la vie politique de la ville et sur ce qu’il faut voir à Majorque, avec le Free Tour de Palma.

 Les bâtiments modernistes de Palma

Si vous êtes un amateur d’architecture, les bâtiments les plus remarquables à voir à Majorque sont les bâtiments modernistes, dont la plupart suivent la tendance moderniste catalane.

Le Grand Hôtel

C’est peut-être l’exemple le plus éblouissant du Modernisme. Situé au numéro 3 de la Plaza Weyler, il a été construit en 1903 par l’architecte Lluís Domènech i Montaner.

Le Gran Hotel était l’hôtel le plus luxueux d’Espagne jusqu’à l’inauguration du Ritz en 1910. Parmi les innovations et le luxe, citons l’ascenseur, le chauffage à vapeur et l’électricité.

Can Forteza Rey

Il nous rappelle notamment la maison Batlló sur le Paseo de Gracia à Barcelone, œuvre de Gaudí. Son promoteur était José Forteza-Rey, qui travaillait comme orfèvre à la cathédrale à l’époque où Gaudí effectuait les travaux de rénovation (1904-1914).

L’histoire du bâtiment est curieuse. José Forteza Rey a construit le bâtiment pour ses enfants : une pharmacie au rez-de-chaussée ; le premier étage comme clinique dentaire et le troisième étage comme résidence privée, la mezzanine étant réservée au logement par le promoteur lui-même.

Le traitement décoratif, les céramiques polychromes de l’usine majorquine “La Roqueta” et le visage monstrueux ou plutôt douloureux et souffrant, flanqué de deux dragons ailés situé au premier étage et au-dessus, l’enseigne du dentiste “Clínica Dental I. F. Rey” se distinguent. F. Rey”, une publicité efficace et artistique, associant le mal au remède, digne des meilleurs publicistes.

L’Àguila

Adjacent à la Casa Forteza Rey, nous trouvons le bâtiment Águila. Il a été construit en 1908 par l’architecte Gaspar Bennàzar, plus connu sous le nom de “l’Architecte”, dont les œuvres comprennent également s’Escorxador et Passeig Sagrera.

Le bâtiment, construit pour abriter les entrepôts de l’Àguila, est en train d’être transformé en hôtel intérieur.

Découvrez l’architecture de la vieille ville de Palma, et ce qu’il faut voir à Majorque, avec le Free Tour de Palma.

modernisme a palma de majorque grand hotel
modernisme palma el aguila
ancienne place majeur

La plaza Mayor

La Plaza Mayor se trouve tout près de la mairie de Palma. Un dicton local dit que “tous les chemins mènent à la Plaza Mayor”, car c’est le véritable centre de la ville de Palma.

Les rues mythiques et animées de Palma partent de la Plaza Mayor : San Miguel, Jaime II, Via Sindicato, où vous trouverez de nombreuses boutiques de produits traditionnels et locaux et de bijoux. Les lundis, vendredis et samedis, il y a un marché artisanal.

Histoire de la plaza Mayor

Entouré de bâtiments du XIVe siècle, c’est là que se trouvait le siège de l’Inquisition jusqu’à sa disparition définitive en 1823, et c’était un endroit si sombre et lugubre qu’il était populairement appelé la Maison noire. 

Plus tard, la place a été transformée en marché et après la guerre civile, elle est devenue une place, où des étangs et des jardinières ont été construits. La place est reliée à la promenade des Ramblas par un escalier.

En 1969, la mairie a approuvé ce que les journaux ont appelé la “grande réforme”, créant un sous-sol de cinq étages, dont quatre sont utilisés comme parking et un comme centre commercial.

Découvrez l’histoire de Palma et ce qu’il faut voir à Majorque avec le Free Tour de Palma.

Rue Sant Miquel

Si vous êtes intéressé par ce qu’il faut voir à Majorque, vous êtes également intéressé par ce qu’il faut acheter et où. La Calle San Miguel est l’une des principales rues commerçantes du centre de Palma. C’est une rue étroite et allongée et l’une des voies piétonnes les plus fréquentées.

Il appartient à la zone commerciale la plus traditionnelle et la plus accueillante, à côté de la Calle Oms et de Las Ramblas. On pourrait le considérer comme un centre commercial à ciel ouvert, avec une multitude de boutiques, de vêtements, de chaussures, d’accessoires, de parfumerie, de souvenirs, de tissus et de broderies majorquines.

À San Miguel, les magasins locaux et traditionnels d’antan, comme l’historique Bordados Valldemossa et le célèbre Camper, coexistent avec de grandes marques comme Desigual et Sfera.

L’église paroissiale de Sant Miquel

Au milieu de la rue Sant Miquel se trouve cette église paroissiale, avec Santa Eulàlia, Sant Jaume et Santa Creu, l’une des quatre plus anciennes paroisses à voir à Majorque.

Découvrez d’autres légendes anciennes de la ville de Palma, et ce qu’il faut voir à Majorque, avec le Free Tour de Majorque.

gastronomie mallorquine tumbet

Le marché de l’Olivar

Après avoir traversé la vieille ville, nous atteignons le marché de l’Olivar. Les marchés sont devenus une autre attraction dans les villes et le Mercat de l’Olivar est le marché municipal le plus grand et le plus complet que l’on puisse voir à Majorque.

Arômes, fromages, couleurs, saveurs et saucisses se mélangent dans ce marché alimentaire traditionnel avec des stands de plats préparés, des magasins de fleurs et des bars.

Histoire du marché de l’Olivar

En plus d’être un monument emblématique construit en 1951, c’est un bâtiment lumineux d’architecture méditerranéenne. Cependant, il ne faut pas oublier qu’il s’agissait autrefois du couvent de la Vièrge de l’Olivar.

Le “variat” mallorquín

Le  “variat” une combinaison de la gastronomie majorquine dans un même plat, a l’un de ses points de référence sur ce marché, étant l’une des principales raisons de le visiter.

Plaza España

Comme dans d’autres villes, la Plaza de España se caractérise par le fait qu’elle est le centre névralgique des communications de Palma.

De nombreuses routes et places convergent ici, et c’est l’endroit idéal pour terminer votre visite libre de Majorque et aller déjeuner dans l’un des restaurants des environs. En fonction de vos goûts, n’hésitez pas à demander à nos guides où aller pour un bon repas. Voir sur la carte.

Statue de Jaume I

Sur la Plaza España se trouve la statue équestre en l’honneur de Jaime Ier, le Conquérant, inaugurée le 20 janvier 1927.

On dit que selon la façon dont les pattes d’un cheval sont placées, elles indiquent la cause de la mort de l’illustre personnage qui le monte : quatre au sol signifieraient une mort naturelle, une patte levée, il est mort de blessures ou de maladie, deux pattes levées, il est mort au combat.

Mais il semble que ce ne soit qu’une légende.

Découvrez d’autres histoires, anecdotes et ce qu’il faut voir à Majorque avec la visite guidée de la vieille de Palma.

place espana
place espana sculpture jaume I

TOUR PRIVÉ EN FRANÇAIS